« Draw a circle that's the Earth ♪ »
{ Bienvenue sur notre forum !
N'hésites pas à t'inscrire ! Tu verras, tout les membres et personnages sont vaccinés, pis ils sont pas méchants~!

Nous t'attendons~

« Draw a circle that's the Earth ♪ »


 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Dove mettere il pomodoro stupido !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Dove mettere il pomodoro stupido !   Jeu 25 Juil - 2:36











Italie du Sud
Nation représentée. Italie du Sud.  Nom humain. Lovino "Romano" Vargas. Sexe. Masculin. Continent. Européen. Relations. Famille : Feliciano "Veneziano" Vargas, Seborga et Papy-Rome / Amis : Pays-bas, Belgique et Espagne . Avatar . Rang personnalisé .
Comment as tu trouvé le forum. Je jouais Romano sur HetaliaPowaa. Point Négatif.  Euh.. aucuns. Point Positif. Déco & présentation des fiches sympa. Avis sur le forum. Bien. Activité sur le forum 2/7 . Code. Vin ~


. Ce à quoi je ressemble .

Romano a un teint allé, contrairement à son frère qui a la peau pâle. Ses yeux sont ouverts contrairement à son frère Veneziano qui les a, la plupart du temps fermer, ils sont ovales et verts. Dans les premières saisons d'Hetalia ses yeux étaient marron comme ceux de son frère, mais dans la saison actuelle, ils sont verts-olives. Ses cheveux sont de couleurs châtains foncés et il possède une "ahoge" comme son frère Veneziano mais celle-ci part sur le côté droit de sa tête. Cette dite mèche est très sensible et il vaut mieux éviter de la toucher, c'est sa zone érogène. Si c'est un homme qui la touche, celui-ci risque de se prendre un coup, mais si c'est une femme, là, il risque de devenir tout rouge, donc gare à vous. Donc il vaut mieux éviter pour vous, de la touchée. Romano est de taille moyenne, environ 1m75 et affiche une silhouette fine mais malgré tout il est muscler comme il faut, ni de trop, ni pas assez. Personne ne risque de le voir un jour obèse ou avec un petit ventre rond, il est certes paresseux mais entretien son physique. Concernant ses vêtements, il porte souvent un uniforme de couleur kaki, presque comme celui d'Espagne, sinon il porte des vêtements de tous les jours qu'il pique parfois à son frère et aussi de temps à autre quelques costards avec la chemise bien souvent légèrement ouverte en haut ou alors orner d'une cravate. Ses chaussures sont souvent des bottes militaires brunes sinon ce sont des chaussures de villes, bien entendu italiennes.

. Et dans ma tête ? .

Romano est sympathique et aimable avec les femmes, mais est stricte et moins sociable avec les hommes. Il est plus difficile que son jeune frère, tout aussi lâche et pas vraiment douer pour certaines tâches, si ce n'est plus. Il est têtu et a effectivement été décrit comme étant très timide. Même s'il n'est pas très habile de ses mains, il serait un bon pickpocket. Il est aussi un peu vulgaire, appelant souvent les autres "bâtard" ou finir ses phrases avec un mot comme par exemple "merde". Il lui arrive (souvent) de pousser un cri qui est "Chigi", quand il est effrayé ou lorsque son "ahoge" est tiré.
Lorsque Romano était enfant, il se relâchait souvent et dormait quand il s'agissait de tâches, il était plutôt maladroit lorsqu'il tenter réellement de le faire. Pourtant, quelqu'un a révéler que Romano est en fait un travailleur acharné dans les temps modernes, à la grande surprise de tous, mais surtout Allemagne et Prussia. Lors de certaines utilisations d'armes, il n'aurait aucune idées de comment elles fonctionnent comme son frère Veneziano ce qui montre un manque de rigueur. Romano a été influencé par la mafia de son territoire, mais il ne s'y frotte pas et les détestent. Et s'il y a bien une chose aussi qu'il n'apprécie pas c'est la nourriture étrangère, surtout celle faite à base de fromage ou de pommes de terres. En bref, Romano est une personne qu'il vaut mieux ne pas chercher sous peine qu'il vous humilie et passe son temps à vous insulter, chose que beaucoup de nations n'apprécie pas, mais il est comme cela et ne changera pas, même si une femme le lui demande. Vous le cherchez, vous en assumerez les conséquences. Il peut paraître froid et insociable, mais il suffit juste de le connaître, quelqu'un qui fera des efforts sera récompensé, malgré tout il ne baissera pas ça garde pour autant et n'accorde pas sa confiance aussi facilement que ça. Un petit plus pour ceux et celles qui veulent être sûr d'être ami avec lui, parler de nourriture et surtout aimer les tomates. C'est une vraie friandise pour lui et gare à celui ou celle qui n'aime pas les tomates.

. C'est moi, et alors ? .

Ce que j'aime : Tomato et c'est tout ! ... Mes frères Veneziano et Seborga (le premier qui le dit... !), pizza, pasta, les jolies filles, faire la sieste et c'est tout ! Spain aussi (faux !)

Ce que je n'aime pas : Etre emmerder, Qu'on aime que mon baka de frère (c'est faux !), Allemagne (sale bouffeur de patates !), France, Angleterre, Russia, la liste est longue !

En bref : Chiant, Jaloux, Hautain, Moqueur
. Il était une fois, une nation .

A l'origine de la fondation de Rome, on trouve Enée, fruit de l'union de Vénus et du Troyen Anchise, que le roi de Troie Priam marie à sa fille. Mais la guerre de Troie survient et entraîne la destruction de la cité antique. Quelques Troyens rescapés du conflit, dont Enée et son fils Ascagne (ou Iule), prennent alors la mer à la recherche d'une nouvelle terre où s'installer. Leur périple les conduit à l'embouchure du Tibre qu'Enée et ses compagnons décident de remonter. Là, Enée fonde la ville de Lavinium en l'honneur de son épouse. Avant de mourir, Enée baptise son peuple du nom de Latin.
Son père disparu, Ascagne s'exile et part fonder à quelques lieux de là sa propre cité, Albe la Longue. A sa tête régnera sans heurt pendant dix générations une même dynastie inaugurée par Ascagne lui-même, jusqu'au règne de Proca dont les héritiers mâles Numitor et Amulius vont se quereller au sujet de la succession. Le cadet, Amulius, à qui devait échapper le trône en vertu du droit d'aînesse, s'oppose à cet état de fait, et destitue son frère aîné Numitor. Par sécurité et pour éviter toute revendication ultérieure au trône d'Albe des descendants de Numitor, il tue le propre fils de Numitor et enlève sa fille Rhéa Silvia, qu'il voue au culte de la déesse Vesta, lui imposant ainsi un célibat et un ascétisme des plus complets.
Mais les dieux s'en mêlent et plus particulièrement Mars, qui visite Rhéa Silvia et lui fait deux jumeaux à qui l'on donne les noms de Romulus et Remus. Dès qu'il apprend leur naissance, Amulius les enlève et les jette dans les eaux du Tibre, qui miraculeusement les dépose sains et saufs au pied du mont Palatin à l'ombre d'un figuier. Là, abandonnés à une mort certaine, les deux enfants sont secourus par une louve qui leur offre le contact nourricier et rassurant de ses mamelles. Témoin de la scène, un berger prend en charge les jumeaux et avec sa femme va les élever en leur cachant leurs origines.
Devenus des hommes Romulus et Remus apprennent la vérité de leur naissance. Ils rencontrent Amulius, le tuent et rétablissent Numitor sur le trône d'Albe. Comme leurs lointains ancêtres, Romulus et Remus éprouvent le besoin de fonder leur propre ville. Symboliquement ils se rendent au pied du mont Palatin là où la louve leur sauva la vie. C'est de cet endroit que sortira de terre la ville qu'ils vont construire. Mais pour la diriger, il lui faut un roi. Les jumeaux s'en remettent donc aux dieux qui par l'intermédiaire d'un vol d'oiseaux choisissent Romulus. Celui-ci trace alors à l'aide d'une charrue le sillon qui définit les contours, l'enceinte sacrée derrière laquelle Rome va se développer. Mais une dispute éclate entre les deux frères. Remus semble-t-il, franchit par bravade le sillon dessiné par Romulus qui aussitôt le tue.

La république commence avec le renversement de la tyrannie de Tarquin le Superbe et s'achève lorsque Octave réussit à accaparer tous les pouvoirs entre ses mains. Cette période d'environ 500 ans verra la constitution de la puissance romaine forgée au cours de guerres de conquêtes.
Ses premiers mois d'existence sont selon la tradition assez difficiles. Rome est fragilisée sans l'appui des armées étrusques et réintègre la structure de la Ligue latine, obligée de suivre une politique militaire commune pour repousser les différentes tribus des Sabins, des Eques et des Volsques qui assiègent et pillent ponctuellement le Latium.
A l'occasion de l'invasion de la péninsule italienne par les hordes gauloises, la cité est prise, livrée au pillage. Les Gaulois l'occupent puis avant de se retirer y mettent le feu. Restée seule face à l'invasion barbare, Rome va alors construire lentement sa vengeance vis-à-vis des cités latines qui l'ont abandonnée à son sort. La première guerre samnite va lui fournir l'occasion de passer à l'acte.
Sa puissance reconstituée, Rome se lance en 343 avant J.-C. dans une campagne militaire contre les Samnites. La troisième guerre samnite prend fin en 290 avant J.-C. avec la soumission définitive des Samnites et l'occupation du territoire qu'ils contrôlaient.
Désormais, seul reste à conquérir le sud de la péninsule, que contrôlent Taranto et ses cités vassales. Puissance terrestre jusqu'alors, Rome devient avec la chute de Taranto une puissance maritime et peut élargir le champ de ses conquêtes.
La conquête de l'Italie terminée à l'exception du nord de la péninsule, Rome va alors chercher à étendre dans un premier temps sa suprématie sur le bassin occidental de fa Méditerranée puis dans un deuxième temps sur le bassin oriental se heurtant en cela à la formidable cité de Carthage et à sa puissance navale et commerciale. Précédé de très longs rapports d'amitié entre les deux grandes cités, le premier épisode des trois guerres « puniques » débute en 264 avant J. C. Carthage abattue, Rome n'en connaît pas moins des difficultés liées entre autres à ses nouvelles dimensions. En effet, en moins d'un siècle, elle s'est agrandie de l'Italie méridionale, de la Sicile et de l'Espagne.
Après s'être tournée vers le bassin occidental de la Méditerranée, Rome porte son regard à l'Est, sur la Grèce en particulier. Avec la prise et la ruine de Corinthe en 146 avant J.-C. et l'acquisition du royaume de Pergame cédé en héritage à la République, s'achève la première phase d'expansion vers l'est.
La prospérité retrouvée de Carthage fait craindre une nouvelle guerre longue et difficile. Devançant le péril, une armée commandée par Scipion Emilien est envoyée assiéger Carthage. Durant trois ans, la cité phénicienne résiste, mais en 146 avant J.-C. elle doit s'avouer une nouvelle fois vaincue. A Rome, les succès militaires et économiques de la République cachent mal le profond malaise social. A partir de 130 avant J.-C., va s'ouvrir un siècle de troubles sociaux qui, exploités par des intrigants, des carriéristes et autres chefs militaires, dégénéreront en guerres civiles.
En 91 donc, les peuples du centre et du sud de la péninsule se soulèvent et déclarent même leur indépendance. C'est la guerre dite sociale. Totalement réprimée en 88 avant J.-C., cette guerre ouvre une ère de troubles qui sera fatale à la République, une ère marquée par l'ascension, l'ambition et la confrontation de grands hommes, opportunistes et carriéristes, à la recherche du pouvoir absolu, à l'exemple de Crassus, mais surtout de Pompée et César. Tout d'abord alliés, ils vont ensuite se battre (vers 49 avant J.-C.) pour la direction de la République, embrasant l'Italie dans une guerre civile générale dont César sort vainqueur. Il gouverne alors en maître absolu bafouant toutes les valeurs républicaines. Il se lance dans une politique de grands travaux et entreprend de faire admettre par le peuple son couronnement. Mais en mars 44 il est assassiné au cours d'une séance du Sénat. Des troubles éclatent alors entre fervents républicains et le parti de César guidé par le propre lieutenant de celui-ci, Marc Antoine, par Lépide et, enfin, par son propre petit-neveu Octave que César a eu le temps d'adopter et de désigner comme son unique héritier. Un triumvirat est institué (en 43) entre les trois leaders. Rapidement écarté de la course au pouvoir, Lépide va assister à l'affrontement de Marc Antoine qui s'appuie sur l'Orient et d'Octave dont les forces militaires basées en Occident remportent une victoire décisive à la bataille navale d'Actium. Octave est désormais l'unique maître de Rome, où il triomphe en 29 avant J.-C.

L'évêque de Rome fut dès l'origine du christianisme considéré comme le successeur de saint Pierre et donc comme le premier de tous. L'habitude fut prise de le considérer comme l'arbitre des nombreuses querelles théologiques ou autres qui surgissaient entre les Eglises chrétiennes, et cette habitude a contribué fortement à maintenir la cohésion de la religion naissante.
Les premiers papes furent tous martyrisés, comme saint Pierre, sur le Janicule et enterrés dans le vallon du Vatican (lieu des devins au temps des Etrusques). L'organisation de l'Eglise s'ajusta à celle de l'Empire, les évêchés correspondant aux divisions administratives de ce dernier. Constantin installa le pape dans un nouveau palais intra-muros, le Latran, et fit construire la basilique du même nom, l'église de l'évêque de Rome. Dans le même temps, il fit édifier la première basilique Saint-Pierre au Vatican. C'est ainsi que naquirent les deux centres principaux du culte chrétien à Rome. Constantin décida de déplacer sa capitale à Constantinople et progressivement l'Empire se scinda en deux, même si formellement son unité était respectée. Cette situation eut sur Rome deux conséquences majeures. D'une part, l'empereur byzantin supportait de plus en plus mal la primauté du pape de Rome ; il allait en résulter plus tard le schisme d'Orient en 1054. D'autre part, l'effondrement de l'empire d'Occident, le départ des derniers empereurs pour Ravenne, laissèrent Rome sans défense contre les barbares. Les invasions se succédèrent. On estime que la population de la ville se réduisit à moins de 20 000 habitants. Au Ville siècle, à Constantinople, éclata la crise de l'iconoclasme. L'empereur Léon III prétendit interdire les représentations de Dieu et des saints, considérées comme idolâtres. Première grande crise qui préfigurait le schisme de l'an 1054.



Dernière édition par Italie du Sud le Jeu 19 Déc - 20:58, édité 7 fois
Revenir en haut Aller en bas
Pays de Galles
“Land Of Songs
avatar

Messages : 119
Date d'inscription : 27/12/2012
Age : 1592
Localisation : Caerdydd

Tout sur une nation. ♪
{ Nom Humain.: Nigel Pryde
{ Fiche de relations.: http://thats-the-earth.forumactif.org/t58-i-make-demands-you-follow-em-cymru
{ Fiche de présentation.: http://thats-the-earth.forumactif.org/t18-randomly-smash-a-keybord-cymru-100

MessageSujet: Re: Dove mettere il pomodoro stupido !   Lun 30 Sep - 19:48

    Alors aloooors. ( Ou plutôt devrais-je dire 'allorà !' )

    J'ai vu de nombreuses fautes d'orthographes, pas bien méchantes certes, mais tu devrais passer ton texte sous un correcteur comme Bonpatron.com, c'est tellement pratique. :'D *< Quiche en conjugaison*
    Niveau relations, je doute que Roma' ne connaisse que Feliciano, Papy Rome et Sébobo' mais well, c'est pas gênant non plus.
    et enfin l'histoire, qui est bien rédigée mais qui raconte plutôt l'histoire de l'Italie toute entière. En ce qui me concerne, j'aurais préféré que tu centre vraiment sur le sud de l'Italie.

    Si tu peux modifier ce dernier point, c'est nickel et ta fiche sera validée ! :DD


( N'empêêêche que si tu laisses la mantion 'rang' vide, c'est à l'admin qui s'occupe de ta fiche de te choisir un rang. A tes risques et périls uhuhuh 8D )

_________________
hen wlad fy nhadau
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Dove mettere il pomodoro stupido !   Mar 1 Oct - 20:23

Donc x) j'ai corriger mes fautes d'orthographes et c'est en les corrigeant que je me suis aperçus de toutes les fautes que j'ai fais *baka* Et j'ai rajouter quelques relations ~

Par contre pour la partie histoire, hormis le fait que la culture l'Italie du Sud a été inspirée de celle de l'Espagne, je ne vois pas ce que je peux mettre d'autre ._. *baka x2*
Revenir en haut Aller en bas
Pays de Galles
“Land Of Songs
avatar

Messages : 119
Date d'inscription : 27/12/2012
Age : 1592
Localisation : Caerdydd

Tout sur une nation. ♪
{ Nom Humain.: Nigel Pryde
{ Fiche de relations.: http://thats-the-earth.forumactif.org/t58-i-make-demands-you-follow-em-cymru
{ Fiche de présentation.: http://thats-the-earth.forumactif.org/t18-randomly-smash-a-keybord-cymru-100

MessageSujet: Re: Dove mettere il pomodoro stupido !   Mar 1 Oct - 20:27

    Uh, étant donné que je ne sais pas grand chose sur l'histoire de l'Italie- /shot
    Mais dunno, renseignes-toi un peu sur différents sites ou dans des bouquins ! Et si tu ne trouves vraiment rien, je laisserais quand même laisser passer ta fiche.

_________________
hen wlad fy nhadau
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Slovénie
→Ta folk je čist zmešan
avatar

Messages : 132
Date d'inscription : 30/12/2012
Age : 19

Tout sur une nation. ♪
{ Nom Humain.: Aleksej Eržen
{ Fiche de relations.: http://thats-the-earth.forumactif.org/t55-aboulez-le-paquet-de-curly-sloveninja
{ Fiche de présentation.: http://thats-the-earth.forumactif.org/t12-dites-la-verite-mais-partez-tout-de-suite-apres-republika-slovenija

MessageSujet: Re: Dove mettere il pomodoro stupido !   Lun 21 Oct - 2:01

Comme je sais pas si ça a beaucoup changé, j'viens aux nouvelles cousin. :')
'A avance ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Dove mettere il pomodoro stupido !   Mar 3 Déc - 20:38

Gomen pour le big retard >< Quelques petits soucis mais c'est régler depuis mi-novembre x)
Oui j'ai fais une partie mais ça me convient pas =_=

Edit : J'ai trier parmi son histoire & mit le principal parce qu'il y avait pas mal de blabla sur l'Italie (l'ensemble) donc bon... J'espère ça ira >.<
Revenir en haut Aller en bas
Pays de Galles
“Land Of Songs
avatar

Messages : 119
Date d'inscription : 27/12/2012
Age : 1592
Localisation : Caerdydd

Tout sur une nation. ♪
{ Nom Humain.: Nigel Pryde
{ Fiche de relations.: http://thats-the-earth.forumactif.org/t58-i-make-demands-you-follow-em-cymru
{ Fiche de présentation.: http://thats-the-earth.forumactif.org/t18-randomly-smash-a-keybord-cymru-100

MessageSujet: Re: Dove mettere il pomodoro stupido !   Mer 18 Déc - 14:03

C'est bon petit Ritale, file vite rper ! :DD

_________________
hen wlad fy nhadau
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Dove mettere il pomodoro stupido !   Mer 18 Déc - 20:50

Grazie ~

{Yeaah \o/ au passage j'adore mon rang XD}
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Dove mettere il pomodoro stupido !   

Revenir en haut Aller en bas
 
Dove mettere il pomodoro stupido !
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» EVE CAMPBELL ► Dove Cameron
» Un pomodoro, due pomodori | Italie du sud| [Terminée]
» Dove Cameron Avatars 200x320 pixels
» The Howl, the Dove, The Crow and the Dragon [Pv Silarae, Ethan & Galadrielle ] RP TERMINE
» Darya Rozanova – Royale Rozanova [FINIT]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
« Draw a circle that's the Earth ♪ » :: Vieilles fiches-
Sauter vers: